Comment l’ETF26 se propose comme support d’entraînement des teams pro

Mis à jour : 12 mars 2019

C’est devenu le mantra de la plupart des équipes professionnelles de course au large : engranger encore et toujours des heures de vol pour maîtriser les nombreux paramètres de la navigation sur foils. Problème : entre les longues périodes de chantier pour les uns et l’attente de leurs nouvelles machines Imoca ou Ultimes pour les autres, nombre de coureurs se retrouvent durant de longs mois sans support volant pour faire leurs gammes.

D’où l’idée de Jean-Pierre Dick de proposer l’ETF26 comme une plateforme d’entraînement pour les équipes professionnelles. « On n’a plus le choix, pendant les chantiers, il faut voler ! » résume en souriant le quadruple vainqueur de la Transat Jacques Vabre.


ABC Arbitrage - Ville de Nice vole sur ses S-foils

ETF26 est la nouvelle appellation de l’Easy To Fly, le catamaran à foils de 26 pieds dessiné par Guillaume Verdier lancé par Absolute Dreamer, l’écurie de Jean-Pierre Dick, voilà deux ans. « C’est un véritable sportboat à foil, qui occupe le créneau entre le Flying Phantom et le GC32, explique l’ancien skipper de StMichel-VirbacOn navigue à 2,5 fois la vitesse du ventjusqu’à 20-25 noeuds, les bateaux sont hyper vivants, très fun et très sûrs. » Onze monotypes ont été construits, huit naviguent en Suisse, en Allemagne, au Royaume-Uni et en France.


Pour séduire les teams, Absolute Dreamer a concocté une formule de location sur-mesure pour participer au circuit 2019 en cinq actes, dont, pour la toute première fois, le Spi Ouest-France (19-2 avril), qui proposera un rond spécialement dédié aux bateaux volants. Cinq ETF26 ont annoncé leur venue, huit sont espérés et deux stages d’entraînement à l’ENV sont déjà planifiés en avril dans les jours précédant la classique pascale. Au menu également le Grand Prix Guyader (4-7 mai), le Bol d’Or Mirabaud (15 juin), la Garda Foiling Week (11-14 juillet) et un dernier évènement en Méditerranée dévoilé dans les prochaines semaines.


« Nous avons trois bateaux disponibles pour des teams, avec des packages qui débutent en-dessous de 30 000 euros HT, annonce Laurent Simon, responsable du projet chez Absolute Dreamer. Nous proposons une option d’achat à la fin de la location et nous pouvons aussi fournir des offres logistiques. »

Spécialiste reconnue des relations publiques embarquées, l’équipe de Jean-Pierre Dick – qui participe au circuit soutenu par ABC Arbitrage et la Ville de Nice – a aussi conçu l’ETF26 comme une plateforme de RP premium. « C’est un support super sexy pour les sponsors : avec ABC Arbitrage, on a fait naviguer une vingtaine de personnes par jour à Genève et à Lorient, explique le Niçois. On les embarque deux par deux pour des sessions de 20 minutes et l’ETF26 vole dès 9 noeuds. Ils découvrent le nouveau monde du vol dans de superbes conditions et en gardent de sacrés souvenirs ! »


Celui qui est surnommé le « gentleman skipper » n’en n’oublie pas pour autant la clientèle initiale visée par l’ETF26 : les propriétaires passionnés qui veulent s’initier au vol en sécurité. « La richesse du support est aussi là, dans la confrontation entre des marins amateurs, issus pour beaucoup de l’IRC, et des coureurs pros. » Première rencontre lors du week-end de Pâques !


Absolute Dreamer

ETF26 foiling catamaran

7 rue d'Estienne d'orves
Base des Sous-Marins de Keroman
56100 Lorient FRANCE

+33 2 97 87 86 05

etf26@absolute-dreamer.com