Le bilan du Spi Ouest-France – Destination Morbihan

16 manches, 8 équipages inscrits, 4 jours de régate : un succès pour la classe ETF



ETF26 fleet sailing for the Spi Ouest-France - Destination Morbihan

La 41ème édition du Spi Ouest-France marquera une étape unique de l’histoire de l’événement. Pour la première fois des bateaux volants, les ETF26, conçus par Jean-Pierre Dick et construits par l’écurie de course au large Absolute Dreamer, se confrontaient en Baie de Quiberon à l’occasion du rendez-vous qui ouvre la saison de la voile française. Le résultat a comblé toute attente. Les ETF26 ont prouvé leur capacité à s’adapter à des conditions très variables.

Interviewé à la fin de la compétition, Jean-Christophe Mourniac du Team PRO, le vainqueur de l’ACT 1 des ETF Series, était très ravi du résultat. Régatier de longue date sur les multicoques, il estime que les ETF26 ont toute leur place sur des régates comme le Spi Ouest-France : « Nous avons couru 16 très belles manches. Nous avons exploité toutes les conditions, du petit temps au vent frais. C’est sûr qu’il faut un rond particulier parce que les ETF26 sont des supports tellement rapides que le différentiel de vitesse impose une séparation des autres bateaux pour des raison de sécurité. En tout cas, je pense que c’est une vraie réussite pour le Spi et pour nous c’est extraordinaire de faire partie de la fête. »


Jean-Pierre Dick, le promoteur de la classe, est de la même opinion : « C’était vraiment une grande première : les ETF26 avaient leur propre rond sur le Spi Ouest-France. Il y avait huit inscrits à cette première compétition, une belle empoignade de tout le groupe, des écarts assez faibles entre le premier et le dernier. La régate a été très excitante et il y a eu des très beaux vols même si les conditions étaient plutôt lights. Nous avons hâte de revenir dans un an ici à La Trinité sur Mer. »

Après s’être largement répandue dans la voile professionnelle, l’utilisation des foils se développe dans les circuits mixtes professionnels et amateurs. C’est le futur de la navigation et il faut reconnaître l’audace du Spi Ouest-France d’avoir invité des supports pareils, témoignant, au-delà de son ancrage au passé, une force de propulsion vers l’avenir.

Chronique de l’ACT1 des ETF Series


Les fichiers météo à la veille de l’événement annonçaient un climat presque estival pour le week-end de Pâques : un grand soleil, les températures à la hausse et … très peu de vent. En effet, vendredi 19, le vent était léger mais suffisant pour que les teams de la classe ETF puissent courir quatre manches. Des bons départs, une tactique soignée et la maîtrise du support par petit temps ont amené l’ancien tornadiste, Antoine Koch, en tête du classement avec trois manches gagnées.

Le lendemain Eole s’est montré plus généreux : le vent soufflait à 12 nœuds atteignant 15 nœuds en rafale. Les conditions étaient réunies pour que les ETF26 expriment tout leur potentiel de vol. Le team danois Cool Runnings s’est distingué pendant les cinq manches de la journée et a détrôné Antoine Koch de la première place du classement.



Cool Running s'impose à la première place du classement le deuxième jour de régate

Le dimanche de Pâques a offert une jolie surprise à la classe. Alors que dans les autres ronds les bateaux attendaient que la brise se lève, le rond Digitaleo a commencé à tourner avec 7 nœuds de vent, suffisamment pour que les ETF26 s’appuient sur leurs appendices et commencent à voler. Les bateaux ont pu courir cinq manches. A la fin de la journée le Team PRO avait pris la tête à seulement deux points de distance de Cool Runnings. ABC Arbitrage – Ville de Nice est remonté dans le classement à la troisième place avec un point d’avance sur le Team Gaspe d’Antoine Koch. Tixwave, qui avait souffert du manque d’entraînement en 2019 pendant les deux premiers jours, a montré une très bonne progression.



Tixwave a montré une très bonne progression pendant la régate

Tout se jouait le dernier jour car les écarts dans le classement étaient faibles. La première manche, remporté par le team L’Occitane, a été décisive car Team Pro s’est classé deuxième et Cool Runnings est arrivé dernier. L’écart s’est creusé entre les deux premières marches du podium. Antoine Koch a pu remonter d’une place sur le classement grâce à la victoire de la deuxième manche. La troisième manche a été remporté par le Team PRO qui a confirmé le gagnant de l’ACT 1 des ETF Series.

Le match a été passionnant. Nous ne sommes qu’au début de la saison et chaque équipage a montré ses atouts : l’opportunisme dans le petit temps du Team Gaspe d’Antoine Koch, la tactique pour ABC Arbitrage – Ville de Nice guidé par Jean-Pierre Dick et pour le team L’Occitane d’Armel Tripon, la maîtrise du vent frais par le Team PRO et Cool Runnings et l’attaque par le suisse Tixwave. Par la suite, nous pouvons nous attendre des compétitions aguerries dans un bon esprit sportif rassemblant amateurs éclairés et professionnels.

Le prochain rendez-vous : le Grand Prix GUYADER à Douarnenez du 4 au 6 mai 2019



Le Grand Prix Guyader est une régate ouverte à tous.

La 20èmeédition du Grand Prix Guyader démarre le 4 mai à Douarnenez. Il s’agit d’un événement ouvert à tous où le grand public peut admirer les bateaux révolutionnaires des principaux chantiers nautiques. Les ETF26 se confronteront sur des parcours côtiers hybrides et des runs samedi et dimanche de 14h30 à 17h00 devant le port de Tréboul où seront amarrés pendant l’événement. A terre, les moments conviviaux ne manqueront pas. Dès vendredi 3 les organisateurs invitent les coureurs et le public à l’inauguration avec un cocktail dinatoire. Pour le samedi 4 mai, un barbecue a été organisé par la SNSM, suivi par une soirée musicale.

Vous pouvez consulter le programme et l’avis de course sur le site : http://www.grandprixguyader.com/programme-sportif/etf26

ABSOLUTE DREAMER

ETF26 Foiling Catamaran

7 rue d'Estienne d'Orves
Base des Sous-Marins de Keroman
56100 LORIENT FRANCE

+33 2 97 87 86 05

etf26@absolute-dreamer.com